PARCOURS PROFESSIONNEL

Dès la fin des années 1990, Jocelyn Thouin s’initie à la poésie, aux arts de la scène et aux communications au Cégep du Vieux Montréal. Rapidement, il est séduit par la poésie orale (spoken word) et les arts de la parole. Actif dans de nombreux projets de divers domaines artistiques (cabarets littéraires, publications collectives, improvisation, Cégeps en spectacle, etc.), il fait rapidement sa marque avec des performances incarnées et désarçonnantes.

Son travail s’oriente rapidement vers la prise de parole poétique dans l’espace public, sur la place du poète dans la cité. À l’aide d’une langue imagée et engagée, Jocelyn transporte le public dans un monde à la fois onirique et criant de réalisme. C’est dans cette contradiction que son style unique tire sa source.

En 2007, il est de la première saison de la Ligue québécoise de slam (LiQS) et devient rapidement un incontournable de la scène slam québécoise. En 2008, il crée le Slamboree de Lavaltrie, une fin de semaine de slam et de camping qui accueille chaque année des participants de partout au Québec. En 2009, il crée Slam Lanaudière et dirige pendant trois saisons la seule ligue de slam rurale et itinérante. Ce projet lui vaut le prix Innovation aux Grand prix Desjardins de la culture de Lanaudière 2010.

Dès 2010, il fonde Jocelyn Thouin et ses pas dociles, projet musical avec Olivier Demers, J-F Branchaud et J-F Berthiaume. En 2014, il remporte à Sherbrooke le tournoi Slam Québec-France et s’envole pour une première tournée en France. Il y donne une dizaine de représentations et quelques ateliers dans les écoles. En 2015, il remporte le prix Littérature aux Grand prix Desjardins de la culture de Lanaudière, pour ensuite mettre sur pied, avec le soutien de la Ville de Joliette, le projet Micro Joliette qui présente des soirées mensuelles de poésie avec invités et micro libre.

ATELIERS PROPOSÉS : 

SLAM ET ÉCRITURE POÉTIQUE

L’atelier Slam et écriture poétique vise à faire découvrir aux élèves le potentiel ludique de la langue française ainsi que le caractère libérateur des arts littéraires. En milieu scolaire, le français est souvent perçu comme une matière ardue. Par cet atelier, les jeunes apprennent que l’on peut jouer avec les mots comme on joue au ballon.

FAIRE PARLER LES MOTS

L’atelier Faire parler les mots est la suite logique de Slam et écriture poétique. Alors que le premier volet porte sur l’écriture, Faire parler les mots s’attaque à la présentation d’un texte devant public. Bien que le travail s’effectue autour de la poésie et du slam, les techniques apprises servent à toute forme de présentation devant un groupe.

 

JOCELYN THOUIN